Relooking : La théorie des 4 saisons remise en question.

le

Je recherchais activement des infos pour te concocter un article « du tonnerre! »

Mon sujet? Quelle palette de couleur te siéra le mieux !!

Je me frottais les mains, fière de mon sujet et j’épluchais depuis quelques jours les sites de relooking. Je me suis abreuvée de leur théorie sur les couleurs « saisonnière » appelée: « la théorie des quatre saisons ». Je trouvais cela absolument passionnant !!

J’étais certaine que ça te plairait et je  me voyais déjà t’aider à choisir les bijoux qui relèveraient ton teint de pêche et tes yeux de biche…

Mais qu’est-ce que cette théorie et de quand date t-elle?

cercle_couleurs

 

 

 

La théorie se base sur les travaux du peintre suisse Johannes Itten, qui en 1928 fit un rapprochement entre les couleurs du cercle chromatique et les saisons.

quatre-saisons

 

 

La théorie connu un véritable essor dans les années 70, grâce au best-seller de Carole Jackson : »Color me beautiful ».

Depuis, la méthode saisonnière a été adaptée à la mode, à l’art du maquillage et se pose comme fondement du « relooking ».

 

Cette méthode divise les couleurs en quatre grandes catégories, chacune d’elles correspondant à une saison de l’année : l’hiver, l’automne, le printemps et l’été.

 

Et selon ton type de peau et ta pigmentation, tu devrais te retrouver dans l’une des 4 saisons. Tu auras même le droit à ta palette »bonne mine »

nuanciers-4-saisons-003-46

Au départ, il y a trois grands groupes de personnes, avec des pigmentations à tendance jaune, bleu ou rouge (les couleurs primaire du cercle chromatique). Cette dernière ayant tendance à disparaître (elle regroupe les indiens d’Amérique du Nord et les centre africains) Manque de chance ce serait cette tendance qui accepte toutes les teintes.

Il reste donc deux grands types à étudier: les « jaunes » dit les chauds et les « bleus »surnommés les froids.

images

Et d’ailleurs je te propose une vidéo qui explique parfaitement bien la méthode :


1ère étape d’un conseil en image: La méthode… par parfaitementvous

Si tu es comme moi, tu sors de là convaincu !! Extraordinaire, il existerait donc une loi universelle des couleurs !!!

Les différences de teint se constatent même sur la vidéo !!!

J’étais très impressionnée. J’étais emballée à te partager mes découvertes et t’en faire profiter.

Et puis au cours de mes recherches, je suis tombée sur un blog passionnant, celui d’Alexandre Brengues.

En un article , il a démonté toutes mes recherches.  Il reprend les méthodes de choix de couleurs et analyse leur points faibles. (Je t’encourage à lire ce billet.)

Mais alors que devient mon article…qu’est-ce que toute cette théorie des saisons? Et cette fameuse vidéo que tu viens de visionner, n’est-elle pas parlante, on voit bien que la fille rayonne au contact du tissus doré, y aurait-il une supercherie?

J’ai donc collé mon nez à l’écran et j’ai visionnée attentivement l’étape du draping…

Regarde ce que j’y ai vu :

comparaison tissus argenté doré

Les couleurs de la vidéo ont intentionnellement été modifiées pour valider les couleurs chaudes du tissus doré

Regarde encore :

comparaison tissus argenté doré2

C’est flagrant… même sans tissus argenté ou doré, la partie du visage de gauche paraît maladive, alors que le coté droit est lumineux et chaleureux.

Regarde encore sur le draping bleu…

comparaison bleu

Le teint de la jeune fille est volontairement ternie à droite…

Je suis certaine que désormais tu vas regarder la vidéo différemment …

J’avoue qu’après l’article d’Alexandre et cette manipulation intentionnelle flagranteje ne suis plus enthousiaste de cette méthode des 4 saisons. je ré -oriente mes recherches et constate les erreurs, les persuasions des conseillières sur les clientes pas tout à fait convaincues.

Mais je ne peux pas en rester là:  je gratte encore et observe d’un œil nouveau les fameux relooking. J’envoie une recherche avant/après. J’épluche les photos, pour en conclure que « relooking » est un bien grand mot.

Certaines photos sont assez spectaculaires j’en conviens, mais il y a une astuce là aussi: on demande aux femmes qui se présentent pour un relooking de venir sans maquillage…

Forcément toi et moi on sait qu’avec un peu de crème teintée, de l’anti cerne et du mascara on a meilleure mine qu’au naturel 🙂

Que puis-je bien en conclure?

La vague ‘relooking » est un marché juteux et à la mode, c’est un business florissant basé sur une (ou plusieurs) théories bancales, comme nous le montre Alexandre Brengues.

Mes conseils:

  • Avant de passer par une conseillère en image, trouve un bon coiffeur qui de fera une coupe structurée, et choisira une couleur plus lumineuse.
  • Prends un cours de maquillage pour savoir utiliser les produits qui effaceront les imperfections et mettront en valeur tes yeux, ta bouche et tes atouts.
  • Garde ton argent pour visiter des boutiques qui proposent des vêtements bien coupés et de bonne qualité.

La conseillère en image pourra t’aider à oser des styles que tu n’aurais pas imaginé, elle t’orientera vers des formes et des coupes vestimentaires inhabituelles dans ta garde robe, mais ne te restreint pas à une palette de couleur.

Garde à l’esprit que le meilleur regard, c’est le tien !!! Travaille ton image et trouve toi belle !!

Pour la suite, il existe des astuces pour savoir marier les couleurs et les associer, mais c’est plus du bon sens, qu’une règle stricte et standardisée. J’y reviendrais dans un prochain poste.

Ma question est: As-tu déjà tenté un relooking? Continues tu de suivre les conseils?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 commentaires Ajoutez le votre

  1. Aah ben ça alors …! J’ai jamais fait, j’étais tentée mais finalement , après ce que je viens de lire, j m’demande …Merci pour le tuyau 😉

    1. Je pense que tu peux aller voir une conseillère en image pour avoir un avis extérieur et exercé pour changer de look: oser un style différent.
      Mais pour les couleurs, garde celles dans lesquelles tu te sens à l’aise et adapte un maquillage en conséquence. 🙂

  2. Virginie dit :

    J’ai déjà fait le test de colorimétrie par draping, et j’avoue avoir eu du mal à discerner la différence sur mon visage entre les 2 couleurs…
    Mais le résultat final correspondait aux couleurs avec lesquelles je me sens plus à l’aise! Du coup, je n’ai pas changé mes habitudes!

    1. Merci Virginie pour ton partage 🙂 Est-ce que tu as été plus loin dans le relooking?
      Si oui, comment tu le résumerai en quelques mots?

  3. Virginie dit :

    J’ai eu un diagnostic express de ma morphologie et quelques conseils de vêtements à porter ou d’autres à éviter! Ca m’a aidé dans le choix de coupes de mes vêtements, pour faire ressortir mes atouts et masquer mes défauts 🙂
    Après, la conseillère en image avec qui j’ai discuté, fait un travail plus en profondeur, elle essaie en quelque sorte de mettre en harmonie l’intérieur avec l’extérieur, tout en tenant compte de notre silhouette, pour que l’on n’ait pas l’impression d’être déguisé… Mais je ne suis pas allée aussi loin dans la démarche, donc je ne peux pas me prononcer sur la question.

    1. Merci de ta réponse Virginie 🙂

  4. Chrystelle dit :

    Je suis conseillère en image et quoiqu’on en pense, le métier ne consiste pas en l’analyse colorimétrie et point barre, ni même à convaincre les sceptiques. Il est malheureux que certains se sentent obligés de trafiquer une vidéo quand on sait qu’une bonne conseillère en image peut montrer réellement à la cliente la différence entre ses couleurs et celles qui ne lui vont pas. Une partie du travail est de ce fait totalement pédagogique puisqu’il faut prendre le temps de montrer à la cliente l’effet d’une couleur sur ses cernes etc. De plus, dans cette vidéo, la lumière est artificielle, les foulards passés sont insuffisants etc. (Une vraie analyse couleur prend 2h). Pour ma part, j’adorais le rose vif, il n’est pas dans mes couleurs et j’ai fini par comprendre qu’il me donnait l’air fatigué. C’est toujours utile à savoir quand on veut communiquer aux autres qu’on est en forme.
    Cela dit, donc, le travail d’une conseillère en image est d’apprendre aux gens à se mettre en valeur, que ce soit via la couleur ou la morpho, en passant par le choix des bonnes lunettes et de la bonne coupe de cheveux. La plupart des conseillères en image travaillent d’ailleurs en collaboration avec des coiffeurs. Il s’agit surtout de travailler sur l’estime de soi, sur la communication non-verbale et le soin de soi-même. Il me semble donc très réducteur de réduire notre travail à l’étude colorimétrique et de conseiller de « garder ses sous pour s’acheter des vêtements ».
    Alexandre Brengues est avant tout un conseiller en image non certifié mais surtout un jeune blogueur qui souhaite simplement se démarquer par la controverse, il est jeune, souhaite démonter des méthodes qui ont fait leur preuves (même si l’analyse combinatoire semble plus approfondie que les 4 saisons), et comme il le dit dans sa bio il « souhaite vous éduquer »… Il n’a plus rien écrit depuis 2014 qui plus est, ce qui, j’en suis désolée, le démonte totalement en tant que source fiable. (« Fondateur d’Express Look » ne signifie rien : il a simplement ouvert un blog dont c’est le nom avec à peine 600 followers, des vues minces et au fond, très peu de crédibilité. Il est dommage qu’il vous ait suffi pour démonter une technique qui se développe, qui demande une réelle formation et une sacrée pratique.
    J’espère malgré tout avoir fait un minimum avancer le schmilblik et un conseil de vieille : vérifiez vos sources avant de les créditer. Il ne suffit pas d’écrire un article bourré de fautes et d’idées reçues sur un blog avec un nom pompeux pour savoir de quoi on parle, ce jeune homme n’y connaît finalement pas grand chose et confond pas mal de données qu’un conseiller en image formé ne confondrait pas 🙂

    1. Bonjour Chrystelle.
      Merci pour cette réponse. Je sens bien que mon article vous heurte et j’en suis navrée. Vous semblez très investie par votre métier de conseillère et je suis ravie d’avoir votre retour.
      Comme j’explique dans mon billet, je voulais un article qui parle essentiellement des couleurs. C’est pour cela que j’ai axé mes recherches sur les couleurs et j’ai beaucoup lu sur la théorie des 4 saisons.
      Lorsque j’écris un article sur un sujet que je ne maîtrise pas, je cherche le pour et le contre: j’essaie d’avoir deux sons de cloches pour être plus objective.
      Vous vous imaginez bien que je n’ai pas pris que Mr Brengues comme « contre-théorie », il a été un point de départ c’est vrai, mais les vidéos et d’autres blogs ont fini de casser mon enthousiasme de départ.
      J’ai essayé de contacter des conseillères en image proches de chez moi et je n’ai pas eu de réponses.
      J’ai donc discuté avec des femmes qui sont passées par une professionnelle du relooking.
      J’ai trouvé des femmes déstabilisées dans le choix de leurs vêtements à se promener avec dans leur sac à main avec un nuancier sous forme de fiche. Une, principalement avait l’air de plutôt le vivre comme une frustration.(un peu comme une femme au régime)

      Face à cette expérience et ce constat, je me suis sentie vraiment interpellée. Ma question est: Est-ce que ce rabattage médiatique est-il bien fondé?
      Je suis à 100% en accord avec vous quand vous dites que le conseil est d’abord un travail sur l’image de soi est la confiance personnelle.
      D’où mon conseil de d’abord se trouver un bon coiffeur, apprendre à se maquiller et choisir des vêtements de qualité et bien coupés. Je pense qu’il est aussi important de travailler en amont sur l’estime de soi auprès d’un professionnel tel qu’un psychothérapeute, mais je n’ai pas encore aborder le sujet.
      Je suis tout à fait ouverte à revoir ma position et proposer à mes clientes des conseils de qualités, seulement je n’en ai pas trouvé et j’avoue que depuis cet article, j’ai orienté mes recherches sur d’autres sujets. Peut-être qu’avec votre aide, nous pourrions proposer autre chose 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − quatre =